Retour sur Burnout-station


 
AccueilAccueil  burnout-stationburnout-station  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Burnout Dominator : Interview de Nick Channon

Aller en bas 
AuteurMessage
Black_Twister
Admin du site et forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1118
Age : 31
Localisation : Près de Nantes
mes burnout(s) : Burnout 1, Point of Impact, Takedown, Revenge, Dominator
mes console(s) : PS2, PC, PS1, SNES
Date d'inscription : 24/09/2006

Garage
Nombre de course: 5
Nombre de victoire: 3
Nombre de défaite: 2

MessageSujet: Burnout Dominator : Interview de Nick Channon   Sam 17 Fév - 17:57

Venu à Paris pour présenter les versions PS2 et PSP de Burnout Dominator, Nick Channon s'est garé un instant pour répondre à nos questions. En tant que producteur sur la série, il se considère comme le garant de sa qualité. En tout cas, comme en attestent ses réponses, il en est le premier défenseur.

jeuxvideo.com > Au sein de la série, Dominator s'inscrit-il comme une évolution ou une révolution ?

Nick Channon : Disons que nous avons procédé à de légers changements par rapport à Revenge (NdR : l'opus précédent) qui était très dominé par l'agressivité. Selon moi, nous revenons avec Dominator à l'essence de ce qu'est Burnout, à savoir le fait de conduire le plus dangereusement possible tout en évitant soigneusement les collisions. Tout est dans l'intensité, la prise de risques mais aussi le talent qui consiste à piloter sans provoquer d'accidents. En cela, je dirais que Dominator se rapproche un peu de Burnout 2. Toutefois, Dominator va de l'avant en proposant de nouveaux modes.

jeuxvideo.com > Comment se fait-il que vous ne l'ayez développé que pour PS2 et PSP alors que les consoles "next-gen" sont là ou s'apprêtent à arriver ?

Nick Channon : Quelle que soit la plate-forme, nous visons toujours à lui offrir le meilleur jeu possible. Ce sera aussi le cas avec les projets que nous préparons pour les consoles "next-gen". En ce qui concerne Burnout Dominator, nous voulions avant tout apporter un peu de fraîcheur à la série. De plus, je pense qu'il est essentiel que nous continuions à apporter notre soutien à la PS2 et à la PSP avec de nouveaux jeux intéressants. Je vois cela comme une opportunité.

jeuxvideo.com > Et nous sommes bien d'accord qu'il n'y aura pas de version de ce jeu pour aucune autre plate-forme...

Nick Channon : Exact.

jeuxvideo.com > Et, puisque vous les avez évoquées, que pouvez-vous nous dire concernant Burnout sur consoles "next-gen" ?

Nick Channon : Que je je préférerais laisser les déclarations à l'équipe d'Electronic Arts...

jeuxvideo.com > Désolé d'insister mais doit-on s'attendre à beaucoup de changements ou à de simples améliorations graphiques ?

Nick Channon : Je peux vous dire que ce sera un titre "next-gen" fantastique.

jeuxvideo.com > Pourquoi avoir enlevé le mode "Crash" ?

Nick Channon : Parce que justement Dominator se concentre sur le pilotage. Le but est d'éviter les carambolages. Après avoir poussé cette idée assez loin, nous pensions qu'il était temps de laisser les accidents de côté.

jeuxvideo.com > Vous aviez des problèmes moraux avec ce genre d'exercices ?

Nick Channon : Non, pas du tout. Burnout est un jeu et c'est un jeu fun, rien de plus. Aucun lien avec la vraie vie. Tout dans Burnout est à prendre au second degré, c'est d'ailleurs pourquoi il n'y a aucun élément humain dedans.

jeuxvideo.com > Quels autres jeux de courses respectez-vous et à quels jeux jouez-vous ?

Nick Channon : Ils sont nombreux. A mon avis, Sega Rally a toujours été un jeu fantastique. Je respecte beaucoup Need for Speed en tant que série. Dans mon métier, on regarde tous les autres jeux, on les pratique et on essaie d'en tirer des enseignements. Avec Burnout, nous voulons placer parmi tous ces jeux celui qui bénéficiera des réactions physiques les plus incroyables, quelle que soit la plate-forme sur laquelle il fonctionnera.

jeuxvideo.com > Beaucoup de voitures présentes dans Burnout font référence de manière évidente à des modèles existants. Avez-vous jamais considéré de contacter une marque pour inclure son catalogue dans le jeu ou est-ce complètement hors de question ?

Nick Channon : Non, nous n'y avons jamais pensé. A côté, il y a Need for Speed qui propose des modèles existants et nos graphistes ont pour mission de créer des voitures qui se différencieront davantage par leurs capacités et leurs looks. Ce n'est pas une simulation mais un jeu. Et l'important pour nous est d'assurer la différence entre les voitures quand on les pilote.

jeuxvideo.com > Comment expliquez-vous les différences de traitement entre les accidents sur la PS2 et sur la PSP où les voitures voient leurs pièces se détacher sans jamais tomber ?

Nick Channon : C'est tout simplement une question de puissance de la machine. Nous avons réussi à rendre l'impression de pilotage et à trouver le bon équilibre entre détails graphiques et sentiment de vitesse. Tout comme nous l'avions fait pour Burnout Legends, nous voulions que Dominator donne au joueur l'impression qu'il tient au creux de la main une version comparable à ce qu'il peut trouver sur PS2.

jeuxvideo.com > Vous vous rangez donc du côté de ceux qui considèrent la PSP comme une version portable de la PS2 ?

Nick Channon : C'est en tout cas dans cette optique que nous travaillons et je pense que la qualité de nos versions PSP prouve que nous y parvenons.

jeuxvideo.com > D'après ce que nous avons pu voir de Dominator, nous avons eu l'impression que vous vous rapprochiez d'un Ridge Racer. Vous êtes d'accord avec ça ?

Nick Channon : Non. Même si Ridge Racer est un jeu que je respecte vraiment, je crois que Burnout, tout en étant assez arcade, propose davantage de variété dans les modes de jeu et dans les courses. De plus, il y a presque un côté stratégique dans notre jeu. On le trouve dans le choix de la voiture mais aussi dans la gestion du boost. Nous sommes également très fiers du sentiment de vitesse que distille le jeu.

jeuxvideo.com > Merci, M. Channon.


source : jeuxvideo.com

_________________
Ici on est sur un forum et le but est de pouvoir discuter librement donc soyez cool et lisez et respectez les règles énoncés dans la charte du forum.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Burnout Dominator : Interview de Nick Channon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL
» Interview exclusive d'Ali Mathlouthi pour forumrcs.com
» [Behind Basketball] Interview Philippe Amagou
» Interview de Rod
» Mimoun Azouagh : But + Interview

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
burnout-station forum :: Jeu Video en Général :: News :: Autres-
Sauter vers: